300 postes à transformer chez SAP France

300 postes à transformer chez SAP France

200 à 300 postes devraient être transformés sur les 1700 existants actuellement chez SAP France. Des profils possédant une certaine maîtrise du cloud et du big data sont recherchés.

Recrutement SAP consultants

SAP, l’éditeur allemand, leader mondial en termes de logiciels ERP, emploie en France 1700 personnes. Réparties entre Levallois-Perret, Mougins et Caen, ces dernières vont progressivement devoir s’adapter à la transformation du modèle de SAP, se basant de plus en plus sur le big data, le cloud, et l’Internet des objets.

Selon Marc Genevois, directeur général de SAP France, « d’ici à cinq ans, nous devrions transformer 200 à 300 postes ». Ce dernier reste toutefois parfaitement conscient qu’ « à terme, tous les postes liés au développement, la mise en place, la maintenance de nos produits et à l’accompagnement de nos clients ont vocation à se transformer ».

Cela risque donc de concerner progressivement tous les postes français de SAP, employés dans des fonctions commerciales, de développement, de support, de recherche, ou plus spécifiquement dans la conception d’outils d’analyse prédictive (dans le cas de KXEN, société française rachetée par SAP en 2013).

Malgré d’excellents résultats pour l’année 2015, le groupe SAP s’inscrit actuellement dans une logique de suppression de postes : à l’échelle mondiale, cela se traduit par 2 250 emplois en moins, sur un total de 74 000. Notre pays n’échappe pas à ce phénomène : SAP France vient de se séparer de 60 collaborateurs, mais uniquement sur la base du volontariat. Marc Genevois annonce tout de même qu’il y aura « 50 embauches au premier trimestre 2016 » pour compenser.

Quels sont les profils recherchés par SAP France ?

Comme nous le disions en début d’article, le modèle de SAP s’oriente chaque jour davantage vers le cloud et le big data. De ce fait, les Data Scientists sont particulièrement recherchés par l’entreprise, afin de pouvoir accompagner le client dans la mise en place de l’Internet des objets et des applications big data.

Des profils possédant une compétence d’architecte sont également les bienvenus, pour pouvoir maîtriser des environnements hybrides complexes, à mi-chemin entre le modèle classique et le cloud.

(Source : L’Usine digitale)

admin_u9jG6vfb
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter
pour suivre l’actualité du marché SAP

S'inscrire