Cloud : SAP enregistre une croissance de 110 % en 2015

Cloud : SAP enregistre une croissance de 110 % en 2015

L’éditeur allemand SAP a enregistré pour 2015 une augmentation record de ses ventes dans le secteur du cloud : 110 % de plus par rapport à 2014, malgré une baisse de ses bénéfices totaux aux normes IFRS.

Évolution des chiffres SAP

Le dernier communiqué de l’éditeur allemand d’applications d’entreprise SAP, au sujet des résultats préliminaires pour l’année 2015, est extrêmement positif, notamment en ce qui concerne les ventes dans le domaine du cloud. Par rapport à 2014, le chiffre d’affaires total de l’entreprise a progressé de 18 %, atteignant un montant de 20,8 milliards d’euros.

La progression la plus impressionnante est à noter dans les ventes de logiciels et services de supports associés dans le cloud : 2,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires, soit une hausse de 110 % par rapport aux chiffres de 2014. Ne serait-ce que pour le quatrième trimestre 2015, l’entreprise a engrangé 630 millions d’euros dans le secteur du cloud, soit plus de 80 % que l’année précédente à la même période.

« Nous avons définitivement battu nos prévisions annuelles sur ce terrain », indique Bill McDermott, directeur général de SAP. Cette importante avancée reste toutefois à pondérer : les ventes cloud ne représentent que 13,3 % de ses ventes logicielles, qui totalisent 17,22 milliards d’euros (une augmentation de 20 % par rapport à l’année 2014).

Un autre phénomène fait son apparition en parallèle de l’explosion des ventes dans le secteur du cloud : la marge opérationnelle calculée aux normes IFRS de l’éditeur allemand a reculé, s’établissant à 4,25 milliards d’euros, contre 4,33 en 2014 : 20,4 % du chiffre d’affaires, contre 24,7 % en 2014.

Cela explique vraisemblablement pourquoi sur son communiqué, SAP préfère mettre en avant ses bénéfices non IFRS, qui s’élèvent à 6,35 milliards d’euros pour l’année 2015, soit 13 % de plus que les 5,64 milliards d’euros de 2014.

Pour 2016, l’éditeur d’applications d’entreprise prévoit des résultats non-IFRS aux alentours de 3 milliards d’euros pour les abonnements et le support cloud, en s’appuyant sur le chiffre d’affaires impressionnant de 2,3 milliards d’euros réalisé en 2015.

admin_u9jG6vfb
0 Commentaires
Laisser un commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter
pour suivre l’actualité du marché SAP

S'inscrire